Comment repérer le surpoids et en parler ?

L’indice de Masse Corporelle d’un enfant ou d’un adolescent (IMC = poids (kg)/taille²(m) ) n’a de sens que s’il est reporté sur la courbe de corpulence de référence fille ou garçon.

Consulter :  courbes de corpulence de référence

La courbe de corpulence de l’enfant constitue un outil pour amorcer le dialogue.

S’appuyer sur ce que la courbe montre plutôt que de s’adresser directement à l’enfant (« tu es en surpoids »), évite déjà de le culpabiliser.

La courbe permet de voir de façon objective le niveau de corpulence de l’enfant et de ne pas s’en tenir à une impression visuelle.

Son tracé depuis la naissance permet de visualiser l’évolution du surpoids, et parfois de faire le lien avec un évènement particulier (changements familiaux, dans la vie scolaire, difficultés sociales…).
Enfin, simuler une prolongation de la courbe peut aider à comprendre ce que pourrait être une évolution spontanée.

Consulter : Surpoids de l’enfant le dépister et en parler précocement

Pour faciliter la compréhension des courbes de corpulence par l’enfant ou ses parents, le RéPPOP a réalisé une courbe simplifiée et illustrée.

Consulter : courbe retrouve ta route
                    et son mode d’emploi